Switzerland, Champery.

Oyé oyé, amis de la toile.

Comme beaucoup le savent j’ai été embauché en cdi a Faverge-de-la-tour, dans un chateau cosi toussa. Le château fermait pour 3 semaines alors les gentils boss provisoirent (car ceux qui m’ont embauché a la base se sont fait virer) m’ont proposé de partir en suisse, histoire d’avoir des sous quand même. Parfait je pourrais continuer de payer mon loyer huhu!
Bref apres les petites galeres du genre trouver quelqu’un pour garder Yahweh, j’ai pu partir relativement sereinement.
J’ai fini a 18h vendredi, samedi j’ai pris la route en debut d’apres-midi pour poser le monstre chez la jeune Léa vers Grenoble, puis j’ai tiré jusque Champery en passant par Annecy et Evian. Je suis arrivée vers 21h, completement crevée. On m’a proposé de manger apres m’avoir montré ma chambre. J’ai partagé mon repas avec l’equipe des enchanteurs (autrement dit les animateurs pour les enfants). Paul, mon chef a faverge m’avait demandé de faire des bisous au chef au patissier et au couple d’hotes, ce qui m’a permis quelques discussions sympathiques. Un petit épisode de game of thrones et me voilà endormie.

Premier jour à Champery :

Debout a 9h, l’heure a laquelle il etait prevu que je commence, mais finalement Cecile (du couple d’hotes) m’avait dit la veille que je bosserais le soir sans me preciser l’heure. Je me suis levée  tres tranquillement puis je suis descendue vois la paperasse dans l’entrée qui parlent des activités environnantes (mis a part la rando, je pense qu’il est temps de me faire un petit soin aux eaux thermales!). Je croise Cécile qui me demande d’aller faire connaissance avec l’equipe en bas. Je rencontre donc l’equipe du matin, qui me font faire un petit tour, et me proposent de prendre un petit dej’.
Rassasiée, je decide d’aller faire un tour dans le village, je dois aussi deplacer ma voiture un peu plus loin. J’ai vagabondé une petite heure, je me sentais un peu dans les nuages, peut etre la route, peut etre l’endroit, je ne sais pas trop. Le village est relativement actif pour une station hivernale, la commune installe dew jeux dans la rue principale.
En rentrant je me suis fumée une clope sur un balcon de mon etage me semble-t-il, je reviendrai la dessus pour la fin de la journee vous allez rire.
Apres m’etre reposer un peu, je me rappelle que je n’ai pas de pull et bon dieu il caille un peu, je decide d’aller m’en acheter un, mais en France! En partant je demande a quelle heure je commence. Vincent (du couple d’hotes) me dit 16h. Il me restait 2h pour faire ma course.
Chatel est le village Francais le plus proche. Un peu avant la fro tiere suisse je prend un autostoppeur, qui rejoignait la chappelle d’abondance (juste apres chatel). Nous avons bien discuté, il a voyagé en inde aussi. Je l’ai posé a la chappelle finalement. Nous etions toujours dans des villages de stations alors pour trouver des vetements peu chers .. pas evident. Sur le retour je m’arrete donc a chatel et par miracle je trouve un pull violet tout doux pour seulement 10eu! Vive les promos! Je suis arrivée a l’heure, tout bien.
Le service etait tres calme, cette semaine il n’y a pas beaucoup de monde. Je vais faire 15h-00h, toute la semaine, et je serais en congé dimanche. Martin et Romain ont ete tres gentil de me montrer comment les choses se passent ici.

Pour la petite anecdote, apres le service, j’ai ete dans ma chambre et je voulais m’en griller une sur ce balcon plutot discret. A mon etage je suis tombée sur une porte en bois qui donnait sur la chambre de quelqu’un et l’etage du dessous pas de balcon pareil ! J’ai halluciné, j’etais dans le coltard ce matin mais quand meme.. fin bref j’elucidrai ce mystère un autre jour, j’ai besoin de sommeil.

Publicités

Il y a un début à tout

Connaissances, amis, frères, sœur, parents ou inconnus de la toile, j’attaque ce journal pour vous et pour moi. Je décolle le 7 janvier pour l’Inde, et au delà du fait que j’aime vous raconter ma petite vie, j’espère pouvoir vous faire partager mon voyage ainsi que mon évolution psychique et spirituelle.

Un voyage, mais comment ?

Je pense qu’on a tous notre manière de voyager, pour moi j’ai commencé à voyager lorsque j’ai eu mon permis. Je me suis senti voyager lorsque j’ai pu écouter mes cd dans la voiture et partir sans dire à personne ou j’allais. J’ai pu rencontrer énormément de personnes en peu de temps, parce que je me suis beaucoup déplacée (le paradoxe de la technologie, mais nous aurons l’occasion d’en rediscuter plus tard).

Alors l’Inde ? Il s’est trouvé qu’au moment de ma vie ou j’en avais la possibilité la solution m’est tombée dessus. Je me suis légèrement incrustée dans un voyage organisé, gentiment! Finalement je pars avec un bon ami à moi (Léo), un voyageur naturopathe, et deux inconnus. Le vol est prévu à 21h à Paris, l’atterrissage se passe à Chennai où nous devrions passé deux jours avant de rejoindre le Kerala ou notre ami naturopathe nous servira de guide pour deux semaines. Pour le reste du temps, car le voyage dure 3 mois, c’est free style avec Léo !

Combien ça coute ? Alooooors, le billet d’avion aller-retour m’a couté 620 euros. En sachant que je suis passée par l’agence Robin Voyage, qui a d’aimables standardistes. Le visa c’est 100 euros. Pour rejoindre Paris j’ai un billet de train de Lyon à 100 balles aussi. Et j’ai prévu 1500 de côté pour vivre durant 3 mois ; j’ai cru comprendre que la moyenne pour un français pour vivre un jour en Inde est d’une quinzaine d’euros.

Avec quoi ? Mon sac à dos, deux trois bouts de tissus pour se couvrir le corps et pas paraitre trop nu (surtout pour moi en tant que femme), mon appareil photo, mon téléphone et son ami le chargeur, une serviette de bain ultra-fine (merci Maman), un couteau-pince-double-lames (merci Timo), le guide de l’Inde National Geographic (merci Tati Flo), mes papiers bien rangés, et de bonnes énergies à donner !

Et les solutions de dernières minutes ? Mmmh, pas vraiment en fait. J’ai un ami indien qui habite en France, sinon mon parrain m’a dit qu’il avait deux bonnes connaissances si vraiment j’ai un problème. Mais je suis confiante de toute manière.

Paysage français
Paysage français

Un voyage, mais pourquoi ?

Déjà j’ai toujours été intéressée par l’orient. Sinon, il y a tellement de raisons de voyager dans un monde ou on ne se (re)trouve pas. J’ai toujours eu du mal à m’imaginer faire des études parce que je ne savais pas ce que je voulais faire, je trouvais cela plus logique de me former en voyageant, plutôt qu’en partant d’un métier au pif pour finalement..ne même pas savoir pourquoi (haha). Je crois aussi que j’ai besoin de m’intéresser aux autres pour me sentir épanouie.

Je crois donc qu’il serait intéressant de comparer mes attentes actuelles à ce que je vais en avoir tirer ensuite. C’est pourquoi j’ai fait cette petite liste ;

– Voir de nouveaux paysages.

– Goûter de nouvelles saveurs.

– Voir des animaux sauvages qui ne se trouvent pas en France.

– Rencontrer des personnes dont je ne suspecte pas l’existence.

– Vivre dans un autre rythme.

– Ré-apprendre à me connaître.

– Pratiquer le Yoga en Inde.

– Envoyer des cartes remplies d’amour à des Français.

– Prendre de belles photos.

– Discuter avec des inconnus de la vie et de la mort.

– Voir le Tahaj Mahal.

– Voir des anciens temples.

– Entendre un indien parler de religion.

– Faire de la marche.

– Respirer.

– Donner aux autres.

Bon ça commence à être long, je vous souhaite de bientôt pouvoir lire mes premières impressions lorsque j’aurai atteri !

Il y a un début à tout ; parce qu’avec ce voyage j’ai comme l’impression que ma Vie commence…